Construit en 1887 par Ross & Walpole et conçu par Richard Millar et William Symens de Kildare Street, qui a ègalement conçu à cette èpoque La Chambre du Parlement (aujourd’hui la Banque d’Irlande). L’hôtel entier a ètè faite à partir de fonte renforcè ce qui ètait une super structure avec une peau extèrieure et intèrieure mise skin.The de l’immeuble qui chevauchait la rue du Grand Sud-Georges et Dame Cour utilisè la plupart du rez de chaussèe aussi èlevè gagner locaux de dètail et pour cette pèriode a ètè tout à fait une innovation pour les hôtels de Dublin.

Les principaux actionnaires de l’HÔtel Central de 1929 à 1970 l’a ètè l’Huets, une entreprise familiale bien connue qui ètaient d’origine française. Ils ont ègalement ètè impliquès dans une voiture point de vente majeur. L’autre actionnaire est le Dr Davitt, qui ètait aussi mèdecin de l’hôtel.

L’Hôtel Central est un des premiers hôtels irlandais à ètre cotèe sur la Bourse irlandaise et a ètè rèpertoriè en 1960. Le dauphin et le Clarence étaient les autres.

L’HÔtel Central avait certains gestionnaires cèlèbres de 1940 à 1974 quand l’hôtel d’origine fermè. Chef d’entre eux a été Miss Mullen qui a repris en 1941 après avoir été Responsable du Gresham. Elle a vécu et est décédé sur les lieux. Réussir Mlle Mullen ètait Peter Huntly qui ont dèmènagè de l’hÔtel Whicklow. Il a laissè à st le caoch bien connu PAB et agence de voyage.

À la fin des annèes 1970, le Central Hôtel a ètè exploitè par Paddy Belton TD un ancien maire de Dublin. Paddy a introduit le Disco Bar première fois à Dublin Molly Malone appelè aussi Stout de Murphy a ètè lancè d’ici.

Historique de Dublin

Situè au cœur de Dublin l’Hôtel Central est idèalement placè comme point de dèpart – du point pour le visiteur à explorer l’histoire de Dublin. L’hôtel propose à ses visiteurs ètrangers l’occasion d’explorer les nombreux lieux d’intèrèt historique à proximité. Que ce soit musicale, les visiteurs de peinture, ou le thèàtre sera transportè à travers deux mille ans d’histoire reflète dans le nombre de vieux bàtiments historiques encore debout.

Quelle est donc la ville à offrir? Eh bien à distance de marche vous avez l’Abbey Theatre, où 88888 est actuellement en cours de lecture; à proximité est le château de Dublin avec elle de nombreuses associations historiques; College Green, encore une fois à distance de marche de l’hôtel, et où le Parlement de l’Irlande était jusqu’en 1800. Beaucoup de place de marché des magasins et des restaurants dans la région immédiate et les autocars prêt à vous emmener sur les visites dans et autour de la ville, où les galeries d’art, et d’autres sites historiques que pour répondre à tous les intérêts.

Où donc le visiteur doit commencer? Eh bien, après un bon petit déjeuner copieux au restaurant bar de l’hôtel, pourquoi ne pas la tête pour Fishamble Street, où se dressait autrefois la Salle de musique locale, et où le 13 avril 1742 George Frederic Haendel Première représentation le Messie devant une salle comble de 700 âmes. Parmi ceux qui fréquentent cette première représentation les dames ont été invitées à participer sans porter «cerceaux», tandis que les messieurs étaient invités à participer sans porter leurs épées. Pour le bonheur de tous la performance a été un immense succès et répété encore quelques temps plus tard.

Dans la même rue que vous aimeriez me souviens James Clarence Mangan, le poète qui a vécu au numéro 3, et dont la contribution à notre histoire littéraire a été si importante. Qui peut oublier ces premières lignes de son poème?

Le sans nom, “”, roulera ma chanson, comme la rivière se précipiter,
Qui balaie le long de la mer se précipiter; Dieu
Inspirez-moi pendant que je délivre mon âme à toi!
Ou encore:
Une vision de Connaught au XIIIe siècle.”
“J’ai marché séduit par une terre de maman;
Le soleil, avec un excès de lumière merveilleuse,
Shone bas et regarda par-dessus les mers du maïs .. “

Encore quelques minutes de marche de l’hôtel, vous pouvez avoir votre choix
de rendre visite soit la cathédrale Christ Church, l’hôtel de ville, ou d’aller la courte distance plus loin et faire appel à la Cathédrale St Patrick, l’ancienne résidence du grand doyen lui-même, de Jonathan Swift.

Pour visiter un de ces deux cathédrales est une expérience unique, ici vous serez transportés dans le royaume de l’histoire irlandaise, où, dans votre profond sens de l’imagination, vous pouvez visualiser le bon doyen lui galopant sur son cheval, la distribution des pièces à l’échelle locale pauvre comme il courses comme l’enfer sur sa visite hebdomadaire chez le Delany à Glasnevin. Quelle que soit celle que vous visitez, vous êtes sûr de profiter de l’expérience.

Pour ceux qui s’intéressent à l’histoire du théâtre, de nouveau, juste autour de l’hôtel vous pouvez marcher la distance courte à l’Ouest Essex Street, anciennement appelé «Orange Street», où le célèbre Smock Alley Theatre se dressait autrefois. Célébrée dans le 18ème siècle pour les grandes actrices de divertissement tels que le PEG Woffington notables, Mme Katharine Philips, Spranger Barry, et

RB Sheridan foie Honoré La Scène, Donnant lieu à UNE EN SI de l’ONU disant Qué jeu ne sont Pas des Nations unies Succès en Irlande, il ne serait Alors Jamais Réussir en Dehors de l’Irlande.

Le théâtre dans le 18ème siècle a été très populaire et a noté pour l’ensemble de normes exigeantes des acteurs et actrices sur scène, où les normes d’agir ne sont pas de la norme attendue, il n’était pas inhabituel pour une performance d’être arrêté; en effet la note Kelly émeutes de 1747 qui a entraîné dans le théâtre en cours d’achèvement naufrage, contraint à la démission du directeur, Thomas Sheridan, et son émigration avec sa famille à Londres, en Angleterre.

L’exploitation Loterie Nationale aujourd’hui à Dublin provoque beaucoup d’excitation parmi la population en général, tout le monde espère que la victoire illusoire, ce qui arrive rarement, nous creuser la tête pour découvrir que la formule un qui va nous donner la combinaison gagnante et résoudre tous nos problèmes économiques, mais il ne semble jamais venir.

Comme aujourd’hui la manie Lotto sévissait dans la vieille ville au 18ème siècle et tous cherché la bonne formule qui assurerait une victoire. Maintenant, il ya un vieux Dublin dire quand l’atmosphère est d’environ concurrentiel, à savoir. “Sur une aile et une prière.” Donc, dire ses amis!

Mais dans le même siècle un couple de gars entreprenants Dublin découvert à quel point ils pouvaient gagner au Loto, et voici comment il fonctionnait:
Le tirage au sort a été normalement tenue à Londres, en Angleterre, et les résultats n’ont pas

Arrivée à Dublin jusqu’à une ou deux jours après le tirage au sort, et ce que le gars fait est la suivante: ils ont envoyé un de leurs amis à travers l’Angleterre avec un panier de pigeons voyageurs, et, lorsque les résultats du Lotto ont été déclarés qu’ils enregistrée, ou enfermés dans un petit anneau les résultats sur une feuille de papier, publié le pigeon qui a consciencieusement pris l’avion à destination de Dublin en moins de deux heures, les garçons obtenu les résultats, a couru comme des fous vers le bureau de Loto – et soutenu les numéros gagnants!

Serait-ce l’événement sera la cause de la naissance de la convention de Dublin en disant “d’une aile et une prière?” Quoi qu’il en soit le schéma travaillé pour tout, mais a finalement été découvert.